AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alcoolique le Belge ... mais non

Aller en bas 
AuteurMessage
Piet

avatar

Nombre de messages : 846
localisation : Ecaussinnes
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Alcoolique le Belge ... mais non   Mar 24 Oct - 18:07

On est les champions ... de la cuite ! (DH - 24/10/2006)

Enquête dans 21 pays : les Belges - surtout les hommes - très mal lotis

BRUXELLES En anglais, on parle de binge drink. C'est-à-dire d'une consommation ponctuelle mais très excessive d'alcool : on boit pour se saouler, en fait, souvent à l'occasion d'une sortie entre collègues ou entre copains. Une équipe de chercheurs anglais s'est interrogée sur l'ampleur de ce phénomène, qui n'a fait l'objet, jusqu'à présent, que d'études limitées. Ici, c'est autre chose, puisque 21 pays - dont la Belgique - ont été passés en revue. Les données de cette méga-enquête, portant sur quelque 18.000 universitaires âgés de 17 à 30 ans, sont publiées dans une revue spécialisée américaine (Journal of american college health).

L'intention consistait à déterminer d'abord la proportion de buveurs occasionnels ou réguliers, mais sans excès, ensuite ceux qui ont tendance à abuser (plus d'une cuite - même légère - durant les quinze derniers jours). Résultat ? La Belgique - surtout côté masculin - obtient de bien mauvais résultats.

En ce qui concerne les buveurs modérés, pas de problème, nous naviguons dans la moyenne internationale, avec 74 % d'hommes qui trinquent de temps en temps, et 46 % de femmes. Mais, mais... Quand on se penche sur les binge drinkers, c'est une autre paire de manches. Ainsi, chez les messieurs, nous nous retrouvons... deuxième du classement - 48 % du panel a pris au moins une tamponne dans un passé récent - derrière l'Irlande (48 %) et devant la Pologne (47 %). Les femmes belges apparaissent plus raisonnables, encore qu'elles arrivent septième (25 % de joyeuses fêtardes). La palme, ici aussi, revient à l'Irlande (57 %), suivie, mais de loin, par l'Angleterre (33 %).

Et lorsqu'il analyse le profil socio-économique des pinteurs, le Pr Andrew Steptoe, coordinateur de l'étude et professeur de psychologie à l'University College de Londres, remarque que la majorité des buveurs excessifs sont issus d'un milieu parfaitement sain. Il concède que son étude présente quelques limites (la cible universitaire n'est pas représentative de l'ensemble de la population) et qu'elle mérite d'être approfondie. Mais c'est déjà un fameux indicateur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.arc-en-musique.be
Tatoom

avatar

Nombre de messages : 681
Age : 35
localisation : Namur
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Alcoolique le Belge ... mais non   Mar 24 Oct - 22:01

La plupart des femmes seraient comme moi, et bien on les auraient battu à plate couture 14

T'façon ici on a les meilleures bières du monde et pas d'la flotte ou d'la pisse dégueu tongue


The good beer remains Belgian and the Belgian will remain for beer… hahahaaaaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tatoom100.skyblog.com
hibou

avatar

Nombre de messages : 114
Age : 32
localisation : Ecaussinnes
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Alcoolique le Belge ... mais non   Jeu 26 Oct - 18:22

t'inquiète que moi en Irlande j'm'enmerderais pas non plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alcoolique le Belge ... mais non   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alcoolique le Belge ... mais non
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Belge mais quelle brasserie?
» Le marssu et Wolf , petit mais déja alcoolique
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» Obliteration belge bizarre sur semeuse , aide svp ?
» coup dur pour protech l' importateur Belge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TAVERNE :: BAR-
Sauter vers: